Roadtrip dans le Sud Lipez jusqu’au Salar d’Uyuni

Mardi 31 Janvier / Jour 113 : Notre arrivée en Bolivie

Nous mettons enfin les pieds dans un tout nouveau pays. Nous ne savons pas trop à quoi nous attendre étant donné que nous avons entendu tout et son contraire sur la Bolivie. Mais c’est ce qui rend la découverte encore plus excitante. Nous restons toutefois sur nos gardes. La Bolivie est le pays le plus pauvre d’Amérique du sud et il y a des histoires de corruption à faire pâlir des backpackers comme nous. Cela dit, après presqu’un mois passé sur le territoire, nous trouvons ce pays aussi safe que l’Argentine. Comme quoi, pauvreté ne rime pas toujours avec insécurité.

En tout cas, dès que nous passons la frontière, nous sentons très vite le changement de culture et la richesse des traditions indigènes. Ce n’est pas un cliché, les boliviennes sont vêtues d’une jupe plissée et coiffées de deux tresses longues.

img_3032

On ne voit qu’elles dans les rues. Elles bossent dur. Que ce soit dans la vente de fruits et légumes ou dans la cuisine de plats traditionnels, elles sont multi-tâches.

Ce qui nous change aussi beaucoup, c’est le coût de la vie. Une délivrance pour notre budget. Des bus de 2h nous coûtent, par exemple, 15 bolivianos (soit 2€) par personne. Impossible de les rater, les boliviennes ont pour coutume d’hurler les destinations de bus dans les rues « TUPIZA, TUPIZA, TUPIZAAAAAAAA ». Et quand tu vas dans une gare routière ça décoiffe! « POTOSI, POTOSI, POTOSIIII », « LA PAZ, LA PAZ, LA PAAAAAZ ».

En terme de nourriture, c’est pareil. Nous dépensons en moyenne entre 1 et 2€ par personne par repas. Et avec ça, nous avons entrée-plat-dessert dans les cantines boliviennes que l’on retrouve dans chaque ville du pays, généralement au premier étage du Mercado Central. Tous les boliviens s’y rejoignent à midi pour manger leur picante de pollo (poulet à la sauce piquante avec des légumes, des patates et du riz) ou sopa de mani (soupe de légumes aux cacahuètes). Bon après, il faut avoir l’estomac bien attaché car il y a des mouches partout, certainement attirées par les carcasses de viande étalées par terre à l’étage d’en dessous.

Allez, après la parenthèse culture et nourriture, parlons de la richesse naturelle du pays. Pour cela, nous vous proposons une excursion en plein désert bolivien dans le Sud Lipez jusqu’au fameux désert de sel de Uyuni, en 4×4, et en compagnie d’une famille bolivienne.

Astuces et bons plans pour choisir le meilleur tour avec une bonne agence :

Grâce à des blogs et des rencontres de backpackers revenant de leur excursion, nous vous avons déniché les meilleurs plans. Nous vous conseillons de commencer votre boucle en partance de Tupiza et non à partir de Uyuni ou d’Atacama. Pourquoi?

  • Uyuni : c’est l’usine. Il y a presque une centaine d’agences versus 8 à Tupiza. En partant de Tupiza, vous aurez donc la route pour vous tout seuls.
  • En partant de Tupiza, vous partez d’un point A à un point B. Il n’y a pas d’aller-retour.

Quant à l’agence, nous avons choisi Torre Tour (1ère sur TripAdvisor) pour une excursion en Jeep sur 4 jours / 3 nuits en présence d’un guide/chauffeur, d’une cuisinière et de 5 touristes, nous inclus.

Lundi 6 Février / 1er Jour : Tupiza > Quetena Chico : 10 heures de route

Avant le départ, nous faisons la connaissance de nos futures colocataires d’excursion :

  • Trois charmantes étudiantes de Paris : Alix, Brune et Léa
  • Nico, notre guide/chauffeur qui doublait chaque jeep sur son passage pour faire en sorte qu’on se retrouve seuls à chaque arrêt
  • Flora, sa femme et notre cuisinière qui nous a concocté des plats bien au-dessus de nos espérances.
  • Et, surprise, leur enfant de 2 ans.

Nous croisons des lamas d’élevage pour la première fois, identifiables par leurs chouchous colorés. Ils sont moins sauvages que leurs cousins guanacos et vigognes mais se laissent difficilement approcher tout de même. C’est donc chanceux que nous tombons sur le lama le plus câlin de la terre. Ne sont-ils pas mignons?

Nous n’allons pas rentrer dans le détails de chaque journée car on estime que les photos sont bien plus parlantes.

Mardi 7 février / 2eme Jour : Quetena Chico > San Cristobal

Cette journée est marquée par :

  • Une baignade dans les eaux volcaniques à plus de 35 degrès
  • La magnifique Laguna Verde aux pieds du volcan Licancabur qui abrite dans son cratère l’une des lagunes les plus hautes de la planète
  • Des geysers
  • L’étonnante Laguna Colorada de couleur rose-orangée et ses milliers de flamants roses

Le spectacle est grandiose.

Mercredi 8 février / 3eme Jour :  San Cristobal > Salar de Uyuni

Cette excursion n’a pas fini de nous épater. Ce troisième jour est riche en décors incroyables :

  • Le Désert de Dali qui a inspiré le célèbre peintre
  • La Valle de las Rocas où nous avons pu observer des viscaches : un mix entre un lapin et un kangourou
  • La Laguna Negra
  • Le Mirador de l’Anaconda et des plantations de quinoa

Pour finir en beauté, attention, accrochez-vous, nous passerons la nuit dans un hôtel entièrement fait de sel au bord du Salar de Uyuni.

Jeudi 9 février / 4eme Jour : Salar de Uyuni

  • Levés à 3h30 du matin pour assister au lever de soleil sur le Salar de Uyuni
  • Après un délicieux petit-déjeuner sur la salar, il est temps de se marrer un peu avec ces photos bien cocasses. Marc a même enlevé le tee-shirt pour l’occasion

 

La suite dans la plus haute ville du monde : POTOSI.

So & Marc


4 réflexions sur “Roadtrip dans le Sud Lipez jusqu’au Salar d’Uyuni

  1. Trois charmantes Parisiennes…Marc n’a pas pris de photos!!! Ou Solène a censuré !!!
    J’ai du mal à savoir s’il faisait chaud vu la réverbération du sel. Mis à part dans votre piscine naturelle à 35 degrés ( trop chaud pour moi!!).
    Paysages toujours magnifiques…un petit faible pour les lamas.
    Vous devenez des professionnels de la photographie : c’est super vos montages.
    Bonne route.
    Bisous
    Maman

    Aimé par 1 personne

    1. 😀 maman c’était des étudiantes de 20 ans quand même… il faisait pas si chaud mais en même temps nous y étions uniquement le matin. Ca doit bien plus chauffer l’après-midi. Merci en tout cas! gros bisous

      J'aime

  2. 6.03.17.
    Hello les « artistes en herbe de la pampa » !!
    J’ai trouvé que vous aviez été très créatifs dans le détournement de vos photos. Est-ce Dali qui vous a inspirés ou ces lieux magiques ?
    Il s’y dégage une impression d’immobilité et d’éternité, et ça n’est pas étonnant que Dali les ait fait figurer en arrière-plan sur pas mal de ses œuvres et de laisser parler ensuite son imagination.
    Et puis, des lamas trop mimis avec leurs chouchous roses qui auraient plu à plus d’une.
    Voilà encore une belle étape et pleins de beaux souvenirs à ranger au fond de vos sacs à dos. Alors à la suivante…
    De gros bisous
    Yrmum89

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,
    Amoureux de Madagascar, vous le serez !
    Vivre des aventures, être en paradis, mais sur terre, apprécier les soirées magiques à la plage, visiter des lieux incroyables, admirer les faunes et flores spécifiques de Madagascar.
    Afin de s’épanouir pendant vos vacances.voyager à Madagascar.
    Merci pour le partage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s