Patagonie : la région des glaciers

Dimanche 8 Janvier / Jour 90 : Puerto Natales > El Calafate – 5h de bus

Après une bonne pizza, une bonne bière artisanale, et une bonne nuit de repos, toutes les trois plus que méritées, suite à notre trek de folie au Torres del Paine, nous voilà déjà sur le départ direction El Calafate et El Chalten, en Argentine.

El Calafate est un charmant village du sud de la Patagonie rendu célèbre pour sa promiscuité avec le Parque Nacional de Los Glaciares où se trouve le gigantesque glacier, El Perito Moreno.

Lundi 9 Janvier / Jour 91 : El Calafate > Glacier Perito Moreno – 70 km, 1h30 de bus

Son front glaciaire d’environ 5 000 mètres de longueur et de 60 mètres de hauteur s’étend à l’infini dans le lac Argentino. Le spectacle est garanti. Nous tentons de capturer le moindre craquement de glace qui se produit toutes les 45 minutes en moyenne. Nous sommes tous à l’affût dès qu’un grondement se fait entendre et c’est un peu à celui qui arrivera à immortaliser ce moment. Regardez :

De la glace plein les yeux, nous prenons la route, le soir même, pour El Chalten.

Mardi 10 Janvier / Jour 92 : El Calafate > El Chalten – 5h de bus

Si El Calafate ne vous disait trop rien, on est sûrs que ce n’est pas le cas de El Chalten, la capitale nationale du trekking ou le point de départ pour accéder au mythique sommet du Fitz Roy (3 441m). Dans ce tout petit village au coeur des Andes, il n’y a que des amateurs de marche ou d’alpinisme. C’est d’ailleurs très drôle car tout le monde est en tenue de rando, matin, midi et soir. C’est un vrai défilé de mode.

Mercredi 11 Janvier / Jour 93 : l’Ascension jusqu’au Mont Fitz Roy

Pour la petite anecdote, le célèbre Fitz Roy a été gravi pour la première fois par des alpinistes français. La classe non?

Bon, en ce qui nous concerne, il n’est pas question de faire de l’alpinisme. On se contentera de faire comme tout le monde, à savoir marcher 10 kilomètres jusqu’aux pieds du Fitz Roy.

La randonnée commence dans la forêt au bout de la rue principale d’El Chalten suivie d’un chemin sans relief sur quatre kilomètres avec des paysages magnifiques.

Les choses se corsent ensuite. Le flan de la montagne est face à nous. Il n’y a plus qu’à. La légère montée du premier kilomètre se fait assez tranquillement. Ce n’est pas le cas du dernier et on ne vous parle même pas de ces derniers 400 mètres de dénivelé à escalader des rochers qui nous séparent du point final. Ouille. Une montée interminable et très douloureuse pour nos jambes qui se souviennent encore du Torres del Paine. Mais quand le Fitz Roy et sa lagune bleue turquoise surgissent, c’est la délivrance.

On vous laisse contempler ces photos qui parlent d’elles-mêmes.

On ne pouvait pas rêver mieux pour clore ce chapitre de la Patagonie. Nous la quittons avec des étoiles plein les yeux et des souvenirs plein la tête. C’était le rêve de Solène, une belle claque pour Marc, et c’est avec beaucoup d’émotions que nous nous replongeons dans cette dernière journée en Patagonie. Il n’y a pas de mots pour décrire la beauté de cette région si ce n’est « Waouh ». Nous défions toute autre partie du globe de nous émerveiller comme la Patagonie l’a fait. Nous l’avons parcourue en long, en large et en travers pendant deux mois, ce qui aura valu un joli trou dans notre budget, mais sans regret car il se peut que ce soit la plus belle expérience de notre vie. Nous sommes heureux d’avoir pu partager un petit bout de la Patagonie avec nos copains Mélissa et Pierre que nous avons quittés avec un petit pincement au coeur.

C’est donc de nouveau à deux que nous repartons vers d’autres horizons, direction la capitale du Chili en auto-stop… la route est encore longue.

img_0002

La suite au prochain épisode, et vite. Le wifi est terrible en Bolivie mais les articles sont tous prêts et n’attendent qu’à être postés 🙂

So & Marc


3 réflexions sur “Patagonie : la région des glaciers

  1. Coucou moi aussi j’ai été émue par vos commentaires cela m’a rappelé quelques souvenirs,j’en ai les larmes aux yeux c’était magique. Pour la suite je ne connais pas du tout donc je vous attends avec impatience . Bonne continuation
    Nathalie

    Aimé par 1 personne

  2. 18.02.17.
    Hello !!
    Rassurez-moi, la photo des fentes de ces énormes glaciers, c’est quoi, les craquements que vous évoquez ?
    Pas très loin d’imaginer l’énorme craquement qui aurait coupé le glacier en deux, et là, finale garantie façon Titanic.
    Plus sérieusement, Vous m’avez fait rêver avec cette belle Patagonie, un nom si évocateur d’exotisme, et l’impression d’y être était au maximum m’a fait dire beaucoup de « waouh » et aussi ressentir des tas d’émotions à vous voir si rayonnants.
    Un grand merci pour ce beau partage.
    De gros bisoussss
    Yrmum89

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s