L’aventure continue chez les Bahianais ! (Partie 2/2)

Flash culture : La Chapada Diamantina est un grand parc naturel à 400km de Salvador. Pour les curieux, cette région, habitée par les africains et les portugais, attire depuis le XIXème siècle de nombreux chercheurs d’or et de diamants  ! On a d’ailleurs eu la chance d’en croiser.

Nous allons directement chez notre guide qui habite dans les favelas de Salvador. Il nous présente sa petite famille qui habite tout autour de chez lui et nous fait monter sur les toits pour admirer la vue. Le paysage déborde d’inégalités. Il nous explique que la richesse se concentre dans les immeubles face à la plage et la pauvreté dans les terres sur les hauteurs de la ville.

26IMG_3679.jpg26IMG_6833.jpg27IMG_6834.jpg28IMG_6823.jpg

Nous partons pour une aventure de 3 jours, avec pour commencer un bon bus de nuit comme on les aime (durée : 12 heures …). Nous arrivons au petit matin dans un village perdu aux pieds des montagnes de la Chapada Diamantina : un adorable riche brésilien du village ne cesse d’insister pour nous héberger dans l’une de ses nombreuses demeures et profiter de son barbecue. Malgré sa générosité des plus touchantes, nous ne changeons pas nos plans initiaux. Les sacs à dos remplis du strict nécessaire à savoir de quoi dormir, marcher et se nourrir, la marche commence enfin …

29IMG_6744.jpg31IMG_3657.jpg32IMG_6756.jpg33IMG_3454.jpg

Le sourire aux lèvres, nous avançons d’un pas assuré dans un décor aux multiples facettes. On passe d’un paysage à un autre en quelques kilomètres : montagnes, savanes, champs rocheux, forêts avec de nombreux arbres épineux dont nos jambes font les frais, cascades dont les eaux se jettent à près de 400 mètres de haut au fond d’un canyon recouvert de végétation tropicale, piscines naturelles dans lesquelles on se fait une joie de se baigner après des heures de marche en plein soleil (40 degrés), bref une aventure incroyable !

33IMG_3469.jpg34IMG_3481.jpg34IMG_3546.jpg36IMG_3580.jpg36IMG_6801.jpg38GOPR0310.jpg40GOPR0325.jpg41GOPR0329.jpg42GOPR0341.jpg44IMG_3565.jpg47IMG_3530.jpg

Ces trois jours de camping sauvage à boire l’eau des montagnes avec le risque de croiser un serpent ou une panthère tous les 10 mètres sont riches en émotion : entre la fatigue, la peur, le plaisir, l’effort, et le réconfort nous retenons d’excellents moments comme de longues discussions le soir autour du feu avec notre guide brésilien et une allemande qui est venue se rajouter à l’équipe , nos « douches » de 7h du matin, tout nus, dans les rivières (sans savon évidemment) dans lesquelles on avait le droit à des fish pédicures naturelles (incroyable ! film go pro à l’appui), nos sessions toilettes dans la nature au milieu de nul part, cette session pêche avec un bambou en guise de canne à pèche dans l’obscurité totale en compagnie d’un vieil homme des montagnes comme on l’appelait, où une petite tortue a eu le malheur de manger l’appât de Marco.., ou encore notre visite d’une distillerie de cachaça bio (alcool à base de sucre de canne) sur le chemin du retour. Bref nous revenons de cette aventure avec des étoiles dans les yeux.

48IMG_6796.jpg50IMG_3491.jpg51IMG_3499.jpg52IMG_3503.jpg52IMG_3576.jpg52IMG_6816.jpg52NPTP8388.jpg54IMG_3642.jpg55IMG_3604.jpg56IMG_3590.jpg58IMG_3607.jpg58IMG_3620.jpg61IMG_3671.jpg59IMG_3662.jpg60IMG_3666.jpg

Flash anecdote : nous avons eu la chance de passer la deuxième nuit dans un refuge au beau milieu des bois. Jusque là, tudo bem comme dirait l’autre. Mais quelques heures avant le départ, et surtout après une nuit à entendre des bruits de toute sorte (et ce n’était pas Solène qui ronflait. Non, non, ça c’est sur car elle a gardé les yeux grand ouverts), le garde du refuge nous explique qu’il a croisé une panthère noire accompagnée de ses deux petits à quelques mètres de l’endroit où nous avons dormi.

62IMG_3599.jpg62IMG_3626.jpg

Retour à Salvador en bus, où nous avons laissé toutes nos affaires. Après les 5h de marche moyenne par jour pendant 3 jours de trekking, les 24 heures de bus AR, les 4h/5h de sommeil par nuit (plutôt 1h/2h pour Solène), et les moustiques qui ont eu raison de nous, nous sommes épuisés, d’autant plus que nous arrivons à 5h du matin ! Malgré cela, nous décidons de profiter de cette dernière journée à Salvador pour visiter son centre historique. Loin d’être décevante, nous avons un vrai petit coup de cœur pour cette ville « métissée » (portugais et africains) et très représentative de la culture brésilienne : humaine et chaleureuse, un littoral magnifique avec des plages aux eaux transparentes, une riche gastronomie et une énergie portée par ses habitants (« les Bahianais »).

62IMG_3718.jpg63IMG_3681.jpg64IMG_3683.jpg65IMG_3685.jpg67IMG_3690.jpg68IMG_3691.jpg69IMG_3700.jpg66IMG_3689.jpg70IMG_3702.jpg72IMG_3706.jpg72IMG_6835.jpg

Nous profitons d’un magnifique coucher de soleil au bout de la péninsule puis d’une dégustation d’açaï (dessert glacé typique à base de sorbet d’açaï, recouvert de bananes et de muesli : un délice et soit disant remède aux maux de tous les jours) que nous partageons avec l’allemande et une américaine étudiante que nous avons rencontrée sur la route.

73IMG_3704.jpg75IMG_3725.jpg73IMG_3728.jpg74IMG_3737.jpg

Il est maintenant temps de dire au revoir au nord du Brésil et cap vers le sud ! On prend avion + bus direction Paraty où nous comptons bien poser l’ancre un petit moment. Ici c’est un vrai paraTy 🙂

On espère vous faire voyager un peu avec nous !

On pense très fort à vous.

So’ & Marc


6 réflexions sur “L’aventure continue chez les Bahianais ! (Partie 2/2)

  1. Et bien à vrai dire nous retrouvons l’ambiance des documentaires d’arte c’est peu dire 😉 les paysages naturels sont fantastiques c’est pour cela que nous voyageons à vos côtés ! Merci encore et à très vite pour de .. nouvelles aventures !! Gros bisous à vous deux

    Aimé par 1 personne

  2. Un vrai documentaire comme on se régale en regardant Arte ! Avec Solene et Marc dans le générique pas peu fier;) on est à vos côtés dans la jungle, dans les cascades tellement cela donne envie! Vite de nouvelles aventures! Gros bisous à vous deux! Et une grosse lelèche à la panthère noire😎

    Aimé par 1 personne

  3. Salut les trotters! c’est vrai, vos anecdotes et photos nous changent radicalement de Dublin ou Monop’! on vous souhaite de poursuivre cette passionnante découverte de cette face du monde. on est avec vous. De tout coeur. Papa Dominique

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s